Escalade et Préparation Mentale

Escalade et Préparation Mentale

Escalade et Préparation Mentale

Une belle journée. C’était censé être une belle journée. Une voie facile. Une voie sympa. Moi, c’est Camille et me voilà encore pendu sous la dégaine. Pas moyen d’attraper la prise suivante.
Enfin si, il faudrait que j’arrive à charger ce pied fuyant, que je passe au-dessus du point et que je lâche la réglette pour attraper ce bon bac qui me nargue. En plus, j’ai pas mes bons chaussons, la corde qui tire ça aide pas et les grosses dégaines de Tanguy qui m’alourdissent… De toute façon je suis trop petit, c’est morpho. Et puis, 6a ils exagèrent, c’est au moins 6b+, en plus c’est patiné !

C’est pas pour moi tout ça, reste plus qu’à réchapper, ça je sais faire… j’ai l’habitude.

Alors, ça vous parle ? Ça vous rappelle des souvenirs ? Avouons-le, ce ne sont pas les chaussons, les dégaines, ou le rocher patiné qui ont stoppé Camille. Non, c’est plutôt dans sa tête que tout se joue. Comme beaucoup, il s’est laissé impressionner et ne veut pas tomber, il n’a jamais vraiment essayé le mouvement. À sa décharge, l’escalade est un sport complexe, technique, physique, tactique et surtout mental !

L’auto-hypnose à la rescousse

Voici une méthode de préparation mentale utilisant des processus d’auto-hypnose qui vous aideront à surmonter les moments difficiles de votre vie de grimpeur. Tout d’abord, il faut vous préparer en amont. Choisissez un environnement calme et tranquille, sans personne pour vous déranger, votre téléphone éteint. Concentrez-vous sur votre respiration et sur les sensations de votre corps, de la tête jusqu’aux pieds. Soyez observateur de ces sensations, détaillez-les. Concentrez-vous ensuite sur la partie de votre corps qui est la plus détendue.
Voilà, vous êtes prêt pour commencer à travailler.

Commencez par imaginer mentalement une situation où vous avez été en difficulté lors d’une ascension. Décomposez pas à pas le fil des événements, vos sensations, vos pensées, vos actions. Prenez le temps de vous concentrer sur ce dont vous avez besoin pour surmonter cette situation difficile, les ressources, les étapes pour y arriver.

Trouvez 2 mots qui synthétisent tout ce nouveau processus, vous les utiliserez ensuite sur le terrain en situation. Répétez-les mentalement puis à voix haute pour les ancrer. Vous pouvez les communiquer à votre partenaire de grimpe pour qu’il puisse vous aider dans les moments difficiles en vous répétant ces mots de soutien.

Ascension mentale

Maintenant que vous avez trouvé vos 2 mots, il faut tester le processus sur le terrain. Choisissez une voie qui vous a posé problème dans le passé.
Faites l’ascension mentalement jusqu’au passage difficile en utilisant à cet endroit vos 2 mots. Observez-vous dépasser la difficulté grâce à ce nouveau processus mental, observez-vous gagner en fluidité. Répétez l’exercice jusqu’à grimper mentalement la voie avec aisance. Plus vous serez précis dans la visualisation et plus vous serez à l’aise sur
le terrain.

Il ne reste plus qu’à mettre en pratique ce processus mental en situation réelle ! Allez dans une voie facile pour le tester en utilisant vos 2 mots.

Progressivement, augmentez la difficulté en faisant toujours appel à vos mots dans les crux. Persévérez dans ce travail, vous progresserez rapidement et surtout vous allez vous faire plaisir !

Baptiste Gil, moniteur d’escalade
Fabien Cullaz, praticien en hypnose, coach mental